Château de Bouelles

76270, Château de Bouelles, Bouelles
  • Location

  • Événements

  • Chambre

« A moins de deux heures de Paris, nichée au coeur du Pays de Bray, la maison est particulièrement remarquable pour ses jardins signés par le célèbre Paysagiste belge René Péchère. »

Histoire et personnages illustres

L’histoire de Bouelles commence au Moyen Âge avec un premier château construit près de l’église actuelle. Il laissa place à un second édifice construit au XVème siècle par la famille Chenevelles.

Cette maison forte fut brûlée par les Huguenots au cours des guerres de religions et les terres de Bouelles passèrent alors de mains en mains sans qu’aucun seigneur n’y réside. Mais le destin de ces terres connu un rebondissement en 1750, alors propriété de Guillaume Lechevallier, Marquis de Grèges et président de la cours des comptes de Normandie. Dotée d’une fortune considérable mais menant une vie fastueuse il termina sa vie ruiné et enfermé chez les frères de la Charité à Charenton par ordre de ses créanciers. Sa femme, Marquise de Grèges et fille d’un fermier général, échappa de peu à la ruine que lui imposait la coutume normande qui dicte que les femmes sont solidaire de leur mari en matière financière. Cette dernière plaida que son mariage eut lieu à Paris afin de faire appliquer la coutume parisienne et pu ainsi reprendre son douaire parmi les biens du Marquis. C’est la terre de Bouelles qui lui fut donnée.

À la mort de la Marquise, son fils aîné prend le titre de comte de Bouelles et fit construire un manoir Normand qui traversa deux générations jusqu’à Jules, dernier compte de Bouelles. Jules se maria en 1847 avec Marguerite Elisabeth de Beurges, grande habituée de la vie fastueuse si bien qu’après vingt années ennuyeuses passées au manoir elle obtint la permission de son mari de faire construire un nouveau château aménagé pour les fêtes et réceptions, et donc plus en accord avec son mode de vie. On y trouve ainsi une enfilade de salons au plafonds élevés et moulurés mais également un calorifère à air chaud installé dans les sous-sols qui permettait de chauffer la grande maison vouée à un climat normand.

La demeure aujourd'hui

Aujourd’hui propriété d’un célèbre cristallier autrichien, on y découvre une architecture végétale en harmonie avec celle du château. Réalisé par l’architecte paysagiste belge René Péchère, le parc aux allures britanniques cache de nombreux secrets. Vous pourrez ainsi découvrir au détour d’une charmille ou d’un jardin fleuri, le tennis ou la piscine dans cet écrin de verdure. À l’intérieur, c’est par des noms de pierres semi-précieuses que vous serez logé afin de poursuivre votre parenthèse cristalline au château de Bouelles.

A l’image de madame de Beurges, le château continue d’être un lieu festif puisqu’il accueille des mariages intimistes de clients du monde entier. Depuis 2014, il est également possible d’y résider en chambre d’hôte, ou de privatiser le château pour un séjour de groupe. Sa décoration soignée, son très grand confort et ses prestations exceptionnelles (tennis, piscine, sauna, salle de fitness...), en font une étape incontournable.


Contacter
  • Numéro de téléphone
  • Adresse mail
  • Carte d’identité / Passeport
  • A déjà été loueur

Langues parlées : français , anglais, espagnol