Château de Longecourt

21110, Château de Longecourt, Longecourt-en-Plaine
  • Chambre

  • Ouvert aux visites

« Notre famille a toujours vécu au château de Longecourt. Nous tentons de faire vivre et de partager ce lieu grâce aux chambres d'hôtes et aux visites. »

Histoire et personnages illustres

Inscrit aux monuments historiques par arrêté du 20 septembre 19461, le château est aujourd'hui occupé par la famille de Saint-Seine ; l'hébergement y est possible (cinq chambres et une suite).

La demeure aujourd'hui

Au xiiie siècle, une maison forte de plaine, entourée de fossés avec un pont-levis ouvert à l'opposé du village, appartient à Robert de Boisleux2, seigneur d'origine artésienne qui vit dans l'entourage du duc de Bourgogne. En 1298, le domaine est vendu au duc Robert II. Eudes IV doit ensuite céder son "rendez-vous de chasse", ainsi que les terres de la seigneurie3, à son beau-frère Édouard Ier de Bar, en 1323, pour règlement de la dot de sa sœur Marie (mariée en 1310, sa dot n'avait pas encore été versée).

La famille de Bar, qui s'opposera au parti bourguignon, conserve "de jure" Longecourt jusqu'en 1436, date de sa vente par René d'Anjou, duc de Bar, à Jean de Fribourg, maréchal de Bourgogne. Cette période de plus d'un siècle voit l'abandon et la ruine progressive de la vieille forteresse alors envahie par les buissons épineux. Ainsi, en 1421, la duchesse Marguerite de Bourgogne qui en a la jouissance temporaire4, utilise ses pierres pour édifier la grande tour ("Tour Marguerite") du château ducal voisin de Rouvres.

Jean de Fribourg constate l'état déplorable du site : une "cave" (la cuisine), une "motte" où s'élevait jadis un château et des fossés pleins témoignant d'un système défensif. Seules les maisons de la basse-cour cernées d'une seconde enceinte ont résisté : elles sont occupées par les fermiers et les manouvriers exploitant les terres. Fribourg concentre ses efforts sur le domaine seigneurial lui-même, au détriment de la bâtisse. Il fait reconstruire un moulin sur le canal d'évacuation des eaux.

En 1459, la famille de Baissey5 en hérite. Jean de Baissey fait restaurer le château avant de disparaître à bataille de Morat (1476). À partir de 1495, c'est son fils, Antoine de Baissey, qui entreprend la reconstruction en brique du château à son retour des guerres d'Italie. Elle est achevée en 1539 sous Claude de Baissey. Le plan général de l'édifice, les douves et la chapelle sont de cette époque. De même, les bâtiments de la basse-cour sont restaurés et un colombier construit. C'est dans cette demeure restaurée que les Baissey reçoivent, le 27 mai 1564, Catherine de Médicis accompagnée du jeune roi Charles IX lors du "tour de France". Le 9 juin 1593, la forteresse de Gaspard de Baissey est l'enjeu d'une dure lutte entre Ligueurs et partisans d'Henri de Navarre ; la prise du château force les Royalistes à fuir sur Vergy.

Durant la période de l'Occupation ( [xxxxxxx] ), le château ainsi que quelques maisons voisines sont réquisitionnés par les Allemands du "KG55" de la base aérienne militaire voisine de Longvic afin de loger officiers et services. De novembre 1944 à mars 1945, ce sont les Américains du "320th Bomber Group"8 qui les remplacent quelques semaines : le quartier général du groupe s'installe au château alors que la troupe du 441th Squadron est logée sous des tentes dans les jardins.

Ma demeure est ouverte aux visites

VISITES GUIDEES:
Nous vous proposons une visite guidée d'une heure où vous pourrez découvrir la chapelle du XVème, la grande cuisine aux croisées d'ogives, les riches décors d'un salon roccoco de 1756...
 
Il est préférable de réserver .
Prix: 7€/personne

VISITE DU PARC
Visites guidées intérieures
Depuis 1990 a été commencé un Jardin atypique, secret, un jardin où vous pourrez vous laisser aller à vos rêveries, bercés par le chant des nombreux oiseaux.

Outre cet espace aménagé d'un hectare, le parc du château abrite de nombreux autres plaisirs : une marche dans les grandes allées à l'ombre des platanes centenaires, l'observation des poissons des douves, l'exploration de l'ancienne glacière ou encore une promenade dans l'ancien potager du XIXeme siècle…

Participation : 2€ par personne, gratuit pour les enfants


Contacter
  • Numéro de téléphone
  • Adresse mail
  • Carte d’identité / Passeport
  • A déjà été loueur

Langues parlées : français