Château de Montataire

60160, France, Montataire
  • Événements

  • Ouvert aux visites

« Racheté en 2012, le château de Montataire est depuis la propriété de Marie-Astrid et François-Xavier Barnet. Tous deux se sont engagés dans de vastes travaux avec un but : en faire un lieu patrimonial ouvert à tous. »

Histoire et personnages illustres

Montataire a été habitée au moins depuis le mésolithique (période moyenne de l’âge de pierre entre le paléolithique : âge de la pierre taillée et le néolithique : âge de la pierre polie).

De l’époque gauloise, une torque d’or a été découverte à Montataire. Elle figure aujourd’hui au cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale. Ce bijou appartenant à un dignitaire gaulois a été mis au jour par des ouvriers qui travaillaient à la construction de la voie ferrée inaugurée par le baron de Condé en 1846.

Il apparaîtrait que Jules César ait séjourné avec ses troupes sur le territoire de Montataire.

Des fouilles ont également permis de découvrir un cimetière mérovingien regroupant 292 sépultures du Ve au VIIe siècle. Des sarcophages sont toujours visibles au-dessus de la fontaine du jubilé.
Au XIe siècle, Hugues de Clermont fait construire le château et l’église qui seront remaniés à plusieurs reprises. Au XIIe siècle, le château est fortifié et un mur d’enceinte est bâti autour de la ville pour se protéger des attaques. À partir du XVe siècle les Madaillan acquièrent le château, le reconstruisent, bâtissent les écuries puis l’embellissent. En 1846, le baron de Condé l’achète, le restaure et en écrit l’histoire.

Vers 1095, Pierre l'Ermite, aurait séjourné à Montataire, dans une maison troglodyte, peu avant son départ pour la première croisade, à laquelle participait Renaud de Montataire, qui fit fortifier le château et construire l'église.

En mai 1358 a lieu la Jacquerie, révolte paysanne qui durera un mois. Elle est menée par Guillaume Calle qui établit son quartier général à Montataire. Ce soulèvement contre la noblesse devait gagner près de 15 départements actuels et se soldera par la mort de 20 000 paysans8.

Après la Révolution, les murs d’enceinte de la ville sont détruits.

Si, à Montataire, on vit de la culture, de l’élevage et du commerce, comme partout en France, le XIXe puis le XXe siècle sont ceux de l’industrialisation. On peut citer notamment des fabriques de boutons, de sabots, de chaussettes, de lunettes, de corsets, de cidre, une papeterie…

Ma demeure est ouverte aux visites

Les visiteurs auront le plaisir de découvrir cet ensemble historique remarquable lors d'une visite guidée d'1h30, par les propriétaires.
Réservation obligatoire (35 places par groupe de visite)

Lors de votre visite, vous serons contés les noms des prestigieux hôtes qui ont souvent visité le château. Vous visiterez la salle des gardes, les écuries, les troglodytes, la prison...
Montataire n'aura plus aucun secret pour vous !


Contacter
  • Numéro de téléphone
  • Adresse mail
  • Carte d’identité / Passeport
  • A déjà été loueur

Langues parlées : français