Château de Saint-Marcel de Félines

42122, Saint-Marcel-de-Félines
  • Location

  • Événements

  • Ouvert aux visites

« Bienvenue au Château de Saint-Marcel de Félines »

Histoire et personnages illustres

Les origines du château remontent à la fin du XIe siècle. Au XVIe siècle, cette ancienne "maison forte" fut restaurée et embellie par Jean de Talaru. Ce sont ces aménagements qui lui donnèrent l'aspect qu'on lui connait aujourd'hui.

Le château se compose de trois superbes corps de ferme en pierres, d'un jardin clos de 4 hectares, de deux pavillons et d'une chapelle familiale.

La demeure aujourd'hui

La Seigneurie de Saint-Marcel fut possédée à l’origine par une famille qui avait pris le nom de son fief. Saint-Marcel fut d’abord une « maison forte » qui devait exister vers la fin du XIe siècle. En effet, on retrouve Gaston et Albert de Saint-Marcel figurant dans un acte de 1095.

Le nom de cette famille a dû s’éteindre vers le milieu du XIIIe siècle, mais une fille Heliotte épousa Etienne Guerric et Saint-Marcel, passant par des femmes ou des neveux, resta pratiquement dans la même famille jusqu’en 1865, date à laquelle le château fut acheté par le Baron Piston, ancêtre de l’ancienne propriétaire, la comtesse Henriette Laurent des Garets (qui fût maire de Saint Marcel de 1952 à 1977). C’est sa nièce, Marie Ange HURSTEL, née Le Moyne de Martigny, qui reprend le château à sa mort en 1988.

La continuité des différents propriétaires est une des raisons de la conservation de ce château au cours des âges, où diverses générations, grâce à de riches alliances, ont apporté d’heureuses transformations et embellissements, surtout sous la Renaissance. De grands travaux extérieurs et intérieurs furent exécutés de 1580 à 1690 par les Talaru, seigneurs de Chalmazel. Depuis cette date, le château ne subit pas de modifications sensibles et seuls des travaux d’entretien l’ont maintenu dans l’état où il se trouve actuellement.

Le château de Saint-Marcel n’eut jamais l’importance des grandes forteresses foréziennes et sa seigneurie ne comprenait que la basse justice, 100 hommes d’armes, dit-on, assuraient sa défense. Ainsi qu’on peut le voir de l’extérieur, c’est un édifice carré flanqué de tours cylindriques à 3 de ses angles et des restes du donjon au 4e angle (côté couchant).Le donjon fut démantelé vers 1396 par les « Grandes compagnies » appelées aussi « les Anglais » qui ravagèrent le passage et s’emparèrent du château. Le château est entouré de fossés secs qu’on franchissait autrefois sur un pont-levis se rabattant sur la porte d’entrée cloutée qui porte la date 1587.

Ce château, avec cinq siècles de décor et d’ameublements intacts font la richesse et la renommée de Saint Marcel sur le plan Patrimonial.

Ma demeure est ouverte aux visites

Château médiéval et renaissance, St-Marcel est un ensemble très bien conservé. Après avoir franchi les douves vous pénétrerez dans une belle cour renaissance entourée sur deux côtés par une galerie d'inspiration italienne en son coeur se trouve un puits décoré de cariatides.

Vous visiterez cinq pièces dont pour certaines les portes, les poutres, les embrasures, la cheminée et les volets sont recouvertes de peinture. Il vous sera possible de visiter la cuisine rustique avec sa cheminée monumentale, son four à pain, sa crémaillère, son tournebroche et son étonnante collection de cuivres. Après cela vous découvrirez le potager puis les abords du château et les communs qui possèdent une remarquable cuisine avec des ustensiles de ferme anciens.

Le château est ouvert à la visite de Pâques au dernier week-end d'octobre - les dimanches et jours fériés et les lundis du mois d'aout - pour les groupes tous les jours sur réservation

Horaires d’ouverture :
14h30 - 15h30 - 16h30

Tarifs
Tarif normal : 5 €
Tarif jeune : 3 €
Autres tarifs : Gratuit - de 12 ans

Tarif groupe min 20 pers:
adulte : 4 €
enfant : 2 €


Contacter
  • Numéro de téléphone
  • Adresse mail
  • Carte d’identité / Passeport
  • A déjà été loueur

Langues parlées : français