Château Magnanne

53200, Ménil

« Au cœur d’un domaine de 71 hectares, dans la paisible campagne mayennaise, s’élève le château de Magnanne, longtemps propriété de la famille de Racapé, une grande lignée de chevaliers au service du roi. Situé entre Laval et Angers à quelques km de Château-Gontier, la château de Magnanne est l'un des plus beau château de l'époque classique. Construit à la fin du XVIIème siècle, il est un exemple typique de l'architecture de Louis XIV. »

Histoire et personnages illustres

Construit au XVIIème siècle à la demande de Louis XIV pour remercier son lieutenant des maréchaux de France François Henri de Racapé pour bons et loyaux services, la château de Magnanne est aujourd'hui l'un des plus beaux de Mayenne.
Classé ISMH en 1958, le château de pur style classique est restauré sous la surveillance de l'architecte des bâtiments de France, Philippe Benezech. Les plans ont été dressés selon le style Mansart, d'après les archives nationales et les jardins auraient été dessinés par Le Nôtre.
Le château présente un corps de logis principal sur trois niveaux, avec, en son centre, l’entrée en légère saillie, surmontée d’un fronton curviligne. Un escalier de pierre à double révolution accède à la porte d’honneur dont les sculptures rappellent les fonctions militaires du maître des lieux.
Deux pavillons épaulent l’habitation principale et des dépendances complètent la demeure comme cet ancien cellier au fronton orné de gerbes de blé et de grappes de raisin. Un jardin à la française prolonge la façade ouest et des douves limitent la cour d’honneur à l’est.
Ce magnifique ensemble entouré d'un écrin de verdure a été défini à l'époque comme « une des plus agréables seigneuries de la province d’Anjou ». Il est aujourd'hui le témoignage de la grandeur de la famille de Racapé.

La demeure aujourd'hui

Édifié à la fin du XVIIème siècle par Michel de Racapé, seigneur de Ménil, le château de Magnanne, dont la terre fut érigée par Louis XIV en marquisat en 17011, est devenu, par alliance en 1755, propriété de la famille de La Tullaye, puis, en 1883, toujours par alliance, de la famille de Sabran-Pontevès. Il est vendu en 1923 par le duc de Sabran-Pontevès au baron Édouard Creuzé de Lesser qui le garda jusqu'à sa mort en 1967. Racheté par l'actuel propriétaire en 2005, celui-ci continue, avec sa famille, d'alimenter l'histoire des lieux habités sans discontinuer depuis 300 ans.


  • Numéro de téléphone
  • Adresse mail
  • Carte d’identité / Passeport
  • A déjà été loueur

Langues parlées : français