Domaine de Bort

87480, Saint-Priest-Taurion

« Au cœur d'un parc de plusieurs hectares parsemé d'étangs, d'hortensias, de rhododendrons et de superbes bosquets d'azalées, vous découvrirez le magnifique château de Bort, à seulement 14 km au nord-est de Limoges »

Histoire et personnages illustres

Romain et Maëlis de Sèze vous accueillent dans dans ce magnifique château de style néo-gothique avec 4 gîtes confortablement aménagés dans l’ancienne réserve agricole du château. Depuis l’été 2018, 3 chambres d’hôtes installées dans le château viennent compléter cette offre d’hébergement.
Ces lieux furent l’un des berceaux de la race bovine limousine et de nombreuses plaques de prix obtenus dans des concours agricoles en témoignent.
Aujourd’hui, une vaste forêt plantée depuis plusieurs générations est l’écrin de ce lieu préservé situé aux portes de Limoges.

La demeure aujourd'hui

La seigneurie du BORT, important domaine au XV° siècle est entré dans la famille de Sèze en 1783 par l’acquisition qu’en fait Léonard Murat.
Au milieu du XIX°, après les troubles de 1848, son arrière-petit-fils, Pierre Edmond TEISSERENC de BORT va transformer le château, l’agrandir et le moderniser pour lui donner un style néo-gothique. Ces travaux ont duré plus de 10 ans mais aboutirent néanmoins à la construction d’une maison incommode, difficile à habiter et lourde d’entretien.
Cela n’empêche pas Pierre-Edmond TEISSERENC de BORT (polytechnicien, député, ministre de l’Agriculture sous le gouvernement THIERS, ambassadeur de France à Vienne, industriel, promoteur du Chemin de fer), d’acquérir tous les domaines alentour et de faire du château un domaine. Il entreprend de moderniser l’agriculture en créant une ferme modèle. Il est un de ceux qui, en créant des Concours agricoles, vont contribuer à sauver et à promouvoir la race bovine limousine. Son fils Edmond Teisserenc de Bort poursuivra son œuvre, ainsi que sa petite-fille, Hermine TEISSERENC de BORT qui épousera Louis de SEZE en 1922.
Dès son arrivée à BORT, Edmond de SEZE y mène une carrière d’agriculteur avant de se reconvertir petit à petit en sylviculteur. Après avoir subi deux échecs sanitaires, il est contraint d’abandonner l’élevage de bovins et se tourne alors vers l’élevage de moutons en plein air dont il est un des promoteurs dans la région de Limoges. L’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché Commun voit s’effondrer le cours des ovins limousins, et Edmond de SEZE décide d’orienter résolument le domaine de Bort vers la forêt.
En 1948 son arrière-petit-fils Edmond de Sèze et son épouse, habitent le château de façon permanente et entreprennent d’important travaux ( [xxxxxxx] ) permettant à ce dernier d’affronter les siècles. La forêt de Bort est désormais certifiée avec le label PEFC, garant de la gestion durable qui y est pratiquée


  • Numéro de téléphone
  • Adresse mail
  • Carte d’identité / Passeport
  • A déjà été loueur

Langues parlées : français , anglais